mardi 26 juin 2018

Idées de rôles féminins tirés de l'Histoire et des légendes d'époques (1ère partie : l'Antiquité et le Haut Moyen-âge)

Une bonne partie des personnes pratiquant l'escrime de spectacle sont des escrimeuses. J'ai pu remarqué que, tout le monde n'étant pas toujours bien versé en Histoire, elles se posaient souvent la question des types de rôles qu'elles pouvaient jouer.  Je propose donc ici une série d'articles d'idées de rôles féminins historiques ou du moins tirés des mythes de l'époque. J'ai essayé de me documenter du mieux possible néanmoins, même si je suis historien de formation, j'ai conscience que mes recherches ont été rapides et qu'il y a probablement nombre d'imperfections, d'approximations et d'erreurs dans mes synthèses. 
Évidemment tout ceci ne vaut que si l'on souhaite un peu plus coller à l'Histoire, sinon les femmes font évidemment ce qu'elles veulent sur scène !

J'adopterai logiquement un ordre chronologique et ce premier article sera donc d'abord consacré à l'Antiquité et le Haut Moyen-Âge. L'Antiquité grecque et romaine est une mauvaise période pour les femmes, néanmoins on trouvera dans la réalité et la mythologie quelques rôles intéressants. Le Haut Moyen-âge fut une période de troubles et de guerres où l'influence germanique fut plus forte.

Guerrière celte

La reine Boudicca (auteur de l'illustration inconnu)
Si les Grecs et le Romains étaient particulièrement mysogines, les Celtes l'étaient un peu moins et il semblerait bien que des femmes aient combattu dans leurs rangs. La reine Boudicca est la plus célèbre d'entre elles et quelques témoignages d'auteurs latins nous laissent penser que des femmes celtes sont allées au combat. Elles étaient évidemment loin d'être la majorité mais il est très probable qu'elles aient existé. Une femme trouvera donc une rôle historique à sa mesure en interprétant une redoutable guerrière de Gaule ou de Bretagne !
Armement : le grand bouclier gaulois à manipule est la base, ajoutons lance, grande épée celte et éventuellement cotte de mailles et casque pour les reines.
Style de combat : il faudra regarder du côté des AMHE gaulois avec une utilisation du bouclier et des coups de taille pour l'épée. Les archers étant nombreux et les protections faibles on lâche rarement son bouclier qui est presque l'arme principale de la guerrière celte.

 

Gladiatrice

 
 Probable statue de gladiatrice au Museum für Kunst und Gewerbein d'Hambourg

Si les Romains n'auraient absolument jamais accepté d'envoyer une femme à la guerre ils avaient encore plus que nous cette absence de limites lorsqu'il s'agissait d'inventer des idées de divertissement. Dans ce contexte il était assez logique de faire combattre des femmes dans l'arène. Aussi bien en tant que Venatores (les gladiateurs combattant les animaux) que dans des combats classiques. On trouvera donc là un prétexte de combat tout trouvé. Normalement les femmes se combattaient entre elles mais qui dit des organisateurs pervers, avides de sensations fortes et de nouveautés n'ont jamais opposé hommes et femmes dans l'arène ?
Armement : il semblerait que les femmes gladiatrices combattaient sans casques pour qu'on voit mieux leurs visages et en principe seins nus (ce qu'on changera probablement pour la pudeur du public et de l'escrimeuse). Il n'y avait probablement pas d'armement aussi codifié que pour les hommes mais on piochera allègrement chez les gladiateurs à petits ou grand boucliers ou chez les rétiaires... 
Style de combat : l'idée est de faire durer le combat, donc de ne pas causer de blessures mortelles. On se bat avec de courtes lames, avec des coups d'entaille principalement, et quelques coups de taille jusqu'à vaincre l'adversaire et proposer sa vie à l'organisateur des jeux. 
 
  L'idée a déjà été filmée, avec ce remake de 2001 d'un premier film de 1973. Le résultat est, comment dire... discutable. Mais vous pouvez faire mieux !

Amazone

Dans l'Iliade Achille tue Penthésilée mais tombe amoureux d'elle au moment de sa mort.


Présentes dans de nombreuses légendes grecques et romaines, y compris dans l'Iliade avec la reine Penthésilée les Amazones sont bien connues de la mythologie antique... et même moderne !
La légende les dépeignant avec un sein coupé ou brûlé est très tardive et elles sont toujours représentées avec deux seins et le plus souvent en armure. Il y a de multiples histoires avec diverses reines des Amazones : Hercule et Hippolyte, Thésée en Antiope, Achille et Penthésilée, mais vous pouvez inventer la vôtre. Elles affrontent généralement des héros grecs (et perdent, les héros remettant de l'ordre dans le Monde selon la conception de l'époque) mais tout est possible !
Armement : la lance et le grand bouclier rond concave à énarme sont les principales armes des Grecs, on y ajoutera l'épée courte qui peut être un khopis ainsi que les casques de bronze et les armures de bronze ou de tissu et écailles de bronze de l'époque classique grecque.
Style de combat : là encore lance et bouclier, on s'inspirera utilement de l'excellent combat entre Achille et Hector dans le film Troie.

Guerrière germanique/viking

Même si sa tenue n'est pas vraiment historique je n'aurais pu citer les guerrières vikings sans mettre une photo de Catherine Winnick incarnant avec brio la guerrière Lagertha ! C'est d'ailleurs la seule de cette série à vraiment utiliser son bouclier au combat... La seule parmi les acteurs à combattre de manière crédible aussi.
Tout comme les Celtes, les femmes germaniques étaient plus libres que les Grecques ou les Romaines. On trouve des indices sur des guerrières germaniques et encore plus sur ce peuple germain tardif qu'étaient les Vikings. On s'est, par exemple, récemment aperçu que la tombe bien connue d'un guerrier viking était en fait celle d'une guerrière ! Il y a donc toute légitimité à proposer des rôles de femmes guerrières chez les Vikings. Qu'elles malmènent des moines, combattent des soldats écossais, saxons, carolingiens ou d'autres vikings elles ont toute leur place.
Armement : là encore la principale arme des vikings est leur bouclier, un assez grand bouclier rond, plat, à manipule centrale avec lequel on peut donner des coups. Il est complété par la lance, la hache, le scramasaxe et, plus rarement, l'épée. À noter que les vikings ne portent en principe pas d'armure ni même de casque (c'est très rare) et que ces derniers, les rares fois où on en trouve, ne portent surtout pas de cornes !!!
Style de combat : comme toutes les techniques de combat plutôt destinées au champ de bataille et où on a peu d'armure on compte surtout sur son bouclier pour se protéger. Toute une branche des AMHE étudie le combat viking, cela serait d'ailleurs l'occasion de faire des combats en formation (un défi en escrime de spectacle) !

Quelques sites ou articles intéressants :

Liste de femmes guerrières dans l'Antiquité
Article (un peu ancien) sur les Amazones
Article sur les gladiatrices
Article sur la statuette de gladiatrice du musée d'Hambourg

Le prochain article de cette série sera consacrée aux rôles féminins durant le Moyen-âge classique et tardif.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire